JSMF – Jour 7

Je suis au chaud.
Je suis au sec.
C’est important.
Il y a déjà une semaine que j’ai quitté Orléans sous la grisaille dans le froid et avec un fort vent de face.
Pour la majorité d’entre vous ce fut une semaine « normale » faite de:
« Purée de réveil ! Je viens juste de m’endormir… »
« Satané patron/chef !  »
« Y’a quoi ce soir à la télé? »
« Sales mômes !  »
« Ai-je mis de l’assouplissant? »
« Purée cette robe me boudine, il faut que je reprenne la drogue le sport ! »
« Ils sont nuls ces bleus ! »
« Ah y’a un billet blog ! »
La routine quoi !
De mon côté, j’ai le sentiment d’avoir vécu quatre mois en une semaine.
Des centaines de kilomètres parcourus (trop vite), des dizaines de paysages différents traversés (trop beau), des dizaines de chansons massacrées (trop fort), des millions de coups de pédales (trop cool) , des dizaines de personnes rencontrées (trop sympas), des accueils si chaleureux et généreux chaque soir, et un saucisson sec de dévoré !
Roulant beaucoup, désireux de quitter les lieux connus, pour me rapprocher un peu plus de mon fils, certes, mais aussi de pays étrangers inconnus, j’ai donc bien avancé en une semaine.
Me voici donc en Allemagne de l’ouest dans la toute petite ville de Kappel, lire « schmoutzweinstresseinumgardorhheinstressenwald », accueilli chez un couple que j’avais accueilli chez moi quelques années auparavant.
Super accueil une nouvelle fois !
La journée fut belle, belle, belle comme le jour 🙂
Elle a commencé par une visite aux chutes du Rhin en compagnie de mon hébergeur (dégazé et frais comme un iris) puis par deux heures de vélo dans la moyenne montagne  de la forêt noire toujours en sa compagnie.
Je tenais à réellement en profiter aujourd’hui et j’en ai bien profité, ne roulant que 89 km, mais avec de belles ascensions quand même, histoire de faire du sport.
Ainsi j’ai eu l’opportunité de me faire un kilomètre à 18 %, ce qui avec la charge que je me tape, correspond à porter douze enclumes en plomb, deux percherons, et quinze chats morts.
Je n’ai pas posé le pied, par orgeuil, et je suis arrivé au sommet, épuisé – je ne suis pas malin au cas où vous en douteriez !
La journée fut donc belle, belle, comme…bref, vous avez compris.
En fait, les choses ont commencé à se gâter avant de retrouver mes amis, et vingt minutes après avoir lâchement abandonné NED. Ayant pris une photo avec le loustic posé sur une sacoche, je n’ai réalisé que deux kilomètres plus loin que j’avais laissé tombé celui-ci.
J’ai dû rebrousser chemin pour récupérer un très faché  NED.
Plus tard Zorro la pluie est arrivée et les prévisions s’annonçent très pessimiste pour les quatre prochains jours: à savoir pluie, pluie, froid, et vent violent.
Même le présentateur de la météo était déprimé en l’annonçant.
Ainsi, je suis conscient que ce qui m’attend  va sans aucun doute tester mon mental, plus que mon physique.
Le camping c’est super QUAND IL FAIT BEAU…
Bref, demain matin, je repars en voiture jusqu’à Donaueschingen avec mon couple d’amis qui a décidé de passer la journée sous la pluie avec moi et de camper aussi avec moi à Sigmaringen. Eux repartiront lundi matin en train…
N’ayant pas réussi à trouver un Warmshower ou un Couchsurfing, je vais donc ne pas pouvoir poster avant un moment je pense…
Ma route devrait me conduire à Sigmaringen, puis Ulm, puis  Ingolstadt, puis Ratisbonne, puis Passau.
Sur ces belles paroles, je vais tenter de me reposer, si les cloches qui sonnent chaque quart d’heure, me l’autorisent.
Les photos du jour:

image

image

image

image

image

image

image

image

image

Ned abandonné…

image

image

image

image

Publicités

14 réflexions sur “ JSMF – Jour 7 ”

  1. Super content pour toi Pascal que tu prennent énormément de plaisir dans ton voyage. Heureux que tout se passe bien…
    Courage pour ces prochains jours de route…
    Continue à savourez chaque beau moment.
    Merci de nous faire vivre ton périple.

    J'aime

  2. Salut Père courage .
    Trouvez la force chaque soir après des heures de biclou de pondre un billet , bravo ma poule « lol » , c’est fort …trééés fort !!
    Je voie que ta la TV sur le bike , nous allons t’envoyer les bleu pour un coaching aux p’tits oignons , c’est qu’ils en ont besoin !!
    Respect Pascal , te souhaite le meilleur .
    J’ai plein de question tac et tique et tec nique , notamment pour la pluie
    « chaussure/pantalon étanche » ?

    J'aime

  3. bon, ben il faut vraiment que tu trouves un vélo à Ned…
    Sinon a part la robe qui me boudine un peu le reste ça va.
    par contre les saut sont de moins en moins haut?
    ça doit être à cause de la pression?
    Bonne route et n’oublie pas le bonnet

    J'aime

  4. velo 35kg long 1 km %18 .blaise pascal .pardon,baleze pascal. les 12% du puy de dome m ont convaincu de la difficulte de la pente mais la … chapeau. plus que quelques milliers de km. je roule avec toi sur mes petites bosses.

    J'aime

  5. « Purée de réveil ! Je viens juste de m’endormir… »
    MON REVEIL S’ADAPTE A MON SOMMEIL. IL ME REVEILLE SEULEMENT QUAND JE LE SOUHAITE.
    « Satané patron/chef !  »
    JE SUIS MON PROPRE BOSS.
    « Y’a quoi ce soir à la télé? »
    LA TV, C’EST MOI.
    « Sales mômes !  »
    MA FILLE EST PARFAITE.
    « Ai-je mis de l’assouplissant? »
    JE NE LAVE PAS MES FRINGUES. J’EN ACHETE DES NOUVELLES QUAND J’AI BESOIN.
    « Purée cette robe me boudine, il faut que je reprenne la drogue le sport ! »
    UN DAUPHIN NE DEVIENT PAS UN CACHALOT.
    « Ils sont nuls ces bleus ! »
    JE NE LES REGARDE QUE LORSQUE ZIZOU M’INVITE.
    « Ah y’a un billet blog ! »
    JE NE LIS QUE TES BILLETS BLOG QUE DANS LE BUT DE VOIR QUE MA VIE EST PARFAITE.
    La routine quoi !
    OU PRESQUE… LOL

    Et merde, je suis un suiveur qui regarde sa vie… lol

    Enjoy ! 🙂

    J'aime

  6. Ici aussi de la pluie et un vent à décorner les bœufs !! Mais quand on est au chaud c’est supportable !
    Attention à Ned hein !
    Bon courage pour la suite. A bientôt en photos.
    Pouf

    J'aime

  7. MAGNIFIQUE. ..Merci pour le bel aperçu de tes journées. NED le compagnon symbiotique a bonne mine. Vous avez l’air heureux et sereins. Vous vous ressemblez beaucoup (surtout quand tu portes ton casque. )
    Courage pour le vent et la pluie… en mode « aucune bête… »
    Nous pensons fort a vous deux .

    J'aime

  8. Ned joue les ramoneurs sur les toits, son ascension à lui?
    Brrrrrr, merci pour le vent frais et de liberté ouest allemand !
    Ta détermination est un témoignage en soi et oui, il faut bien le reconnaître, fait miroir et « provoque » (en latin : « appeler dehors ») notre routine, bien au chaud et au sec (sans le saucisson !).
    La liberté ?
    « Nous sommes vivants. Quelles que soient les circonstances, l’histoire n’est jamais écrite d’avance : le propre de la liberté humaine, c’est de rendre possible ce qui, en apparence, ne l’était pas », F.X. BELLAMY, jeune penseur et élu français contemporain.
    Perso, je dirais un processus en 3 temps : pouvoir choisir, exercer ce que l’on veut ET s’assurer que cela fait exister selon sa propre nature (idée d’une origine intérieure, un trésor à respecter). Je rejoins ici Churchill (alcoolique ET grand homme) : « il n’y a rien de négatif dans le changement si c’est dans la bonne direction ».
    Le passage sur ton demi tour pour retrouver Ned est touchant. Il sait maintenant qu’il peut compter sur toi ! (Faut qu’il s’accroche, on lui avait dit que ça allait décoiffer! )
    Belle traversée vento-pluvieuse !
    Mille respects.
    Une aventurière du quotidien

    J'aime

    1. Bon pascal pas de news de NED aujourd’hui.
      Tu es perdu dans la brousse ou quoi.
      Aujourd’hui ce fut une belle journée chez nous avec un temps de merde
      J espère que toi tu n as pas eu ce temps car sinon tu as du galéré.
      Bref on dira que c est un temps de guerrier dans le jargon cycliste et tu en es un.
      J espère que tu as de meilleur sensations que moi car je suis collé au bitume..
      Je coupe cette semaine.
      Pas facile je vais grossir!!!
      Courage pour la route et fais une bise a NED
      Au fait il mange quoi NED?
      A demain et ne casse pas les m anivelles.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s