JSMF – PILLNACH – PASSAU

Bon, comment dire…J’ai vu le soleil aujourd’hui. Oui, oui, le soleil, cet astre qu’il n’est pas impossible je vienne à haïr dans les prochains mois.
Pourtant mon voyage aurait pu s’arrêter dès mes premièrs pas dehors. Il avait gelé fort et n’ayant pas vu la rampe glissante, je me suis retrouvé sur le derrière suite à une belle glissade (10 sur l’échelle de Richter ou un truc comme ça). Plus de peur que de mal – juste le coude un peu douloureux pour commencer la journée, et histoire de déplacer des douleurs aux genoux 🙂

J’ai quitté Pillnach sous un beau soleil, mais un vrai froid de gueux (au moins – 50°C), il était 7h30 (6h30 en ancienne heure bien que je ne regarde plus vraiment l’heure maintenant). Le vent était tombé (ah bah quand même !), mais quand il est revenu ce fut pour me pousser et ramener des nuages (non, mais il jamais content celui là !). J’ai même eu droit à des flocons de neige (comme c’est sympa !)
J’ai réellement adoré les premiers kilomètres, les 50 premiers mêmes. Depuis mon départ, j’ai alterné coins très sauvages (oh c’est joli) et coins fortement urbanisés (oh c’est moche). J’adore être dehors aux aurores et là, j’ai été gâté avec une nature au rendez-vous: chants d’oiseaux, lièvres en rut, et lumières superbes.
Sincèrement, avec de belles températures, les endroits pour le bivouac seraient nombreux sur l’Eurovélo 6 (pour ceux et celles qui sont en train d’organiser leurs prochaines vacances.)

On m’avait dit qu’aujourd’hui c’était férié ici en Allemagne (sixième vendredi avant les noces de Pâques ou un truc dans le genre), et bien sachez que lorsque c’est férié, tout est fermé, vraiment tout. Moi qui m’étais habitué à m’engloutir une pâtisserie allemande pour ma pause du matin (le fameux « grubstenkorchpitpitzunensteinish »), je n’ai pas pu assouvir cette envie, les « Bakeries » étant aussi closes.
J’ai ainsi traversé moult villages tous aussi déserts les uns que les autres.
Déprimant.
Fort heuresement, j’ai quand même eu le soleil, et si j’avais une plainte à faire cela serait concernant le froid.
Brrr, j’ai bien caillé !
Sinon, après  les 116 km d’aujourd’hui, je suis à Passau (où arrive trois rivières – moment culture géographique), dernière ville de l’Allemagne puisque demain c’est Linz en Autriche.
L’Allemagne aura été humide, venteuse, glaciale, et grise.
Même sous ces conditions, j’ai au final bien aimé, car comme je le notais sur un précédent billet blog, tout ce qui est nouveau est beau (à mes yeux !), et puis j’ai été admirablement accueilli et mon amie Karo a été très attentionnée à mon égard. « Danque cheune » 🙂

Ce 3 avril, j’ai bien aimé : voir le soleil, rouler dans la nature, arriver et me poser de bonne heure (je suis accueilli chez une couchsurfeuse), prendre réellement le temps, avoir le vent du nord dans le dos, ne plus avoir trop mal aux genoux.
Il semblerait que j’ai une connexion Internet correcte, donc je balance un max de photos – elles sont un peu en vrac, mais bon…
Enjoy 🙂

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

Publicités

17 réflexions sur “ JSMF – PILLNACH – PASSAU ”

  1. Je te remercie de ton bulletin météo quotidien.
    Je me disais qu’avec ta coupe de cheveux façon Monsieur Propre et tes commentaires sur les intempéries, tu ne serais pas en train d’essayer de piquer la place de Louis Bodin pour la présentation de la météo du 20h sur TF1 ?
    La seule différence, c’est que lui nous donne la météo du lendemain et toi celle de la veille…
    Bonne route.

    J'aime

  2. Belle Fête pascale !
    Ouille la chute !
    Bravo pour ta haute résistance aux basses températures !
    ahhhhhh j’avais pas capté l’anagramme féminisée… Joli bonnet !
    c’est drôle qu’elle ait aussi les pieds verts !
    Longitude ensoleillée? : tu te rapproches de Djamena… la ville d’origine de tes amis de plastique à n’en pas douter !
    A toi, bientôt, les chocolats viennois… Veinard !

    J'aime

  3. Be careful, it might still be freezing the next mornings with the cold wind from the north.
    And Sunday and Monday are holidays in Austria too. Usually shops and even bakeries (there might be some exceptions) are closed.
    I wonder what Ned and his friend (what’s her name?) are talking about the whole day…

    J'aime

  4. Bonjour,

    J’ai vu des oies, des humains en vrai et en plastique, et .. un GARROT A OEIL D’OR mâle (canard noir et blanc) observable uniquement en période hivernale là ou vous êtes ! Décidément la nature est à la bourre cette année… Continuez ! vous vous rapprochez de votre objectif pascal !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s