JSMF – PASSAU – LINZ

Aujourd’hui c’était l’anniversaire de mon fils – 13 ans.
Déjà !
Malheureusement, il m’a été impossible de le voir (sur Skype) où bien de lui parler.
Snif, snif !
Je pensais quitter Passau de bonne heure, cependant, j’ai dû faire de la couture ce matin (bonjour le massacre, j’avoue je suis aussi bon en couture qu’en chant). Oui, oui de la couture à 6h20…mon duvet s’est déchiré dans la nuit (je me garderais bien de vous dire la nature exacte de mon rêve, mais il y avait juste des libulles en jupes et des éponges en chocolat). Enfin, les plumes volaient partout dans l’appartement : super ! J’ai cru un moment que j’avais tué quelque chose, mais non, il n’y avait pas de sang. Bon, cela ne m’a pas fait vraiment rire, alors qu’en général j’ai un très bon sens de l’humour, surtout le matin.
En fait, depuis 15 jours, je ne dors presque pas…C’est drôle, mais cela est lié au fait que j’ai tant de choses auxquelles je dois penser en permanence que je n’arrive pas à…lâcher-prise, pas encore on va dire !

Bref, la ville de Passau, située à quelques kilomètres de la frontière Autrichienne, a été quitté vers 8h31 et 14 secondes. J’ai ensuite franchi celle-ci très rapidement pour me retrouver entouré de montagnes. Je dois avouer que depuis que je suis le Danube, ce coin a été mon préféré. Vraiment superbe. Avec un beau soleil et quelques degrés de plus, cela aurait été magique. J’en ai tout de même bien profité, car la route était presque plate. Avec les vents violents des derniers jours, ça tronçonnait, fendait du bois de partout, une « Charles Ingallisation Autrichienne » quoi !
En fait, perso, toute la journée, j’ai cherché Heidi, mais nibe, que dalle, zéro, j’ai été à nouveau tout seul avec moi-même jusqu’à 16h30. J’ai beaucoup chanté à tue-tête, très fort et très mal – est-ce une raison pour ce temps pourri ?
C’est à partir de Aschach que la géographie a changé et que les montagnes ont laissé la place à une plaine ( et une piste cyclable bien fréquentée).
Ayant roulé que 102 km aujourd’hui (mais 6h quand même), je suis arrivé chez mon hôte du jour de bonne heure – super accueil à nouveau, vraiment depuis mon départ, j’ai été admirablement accueili partout.
Malheureusement, depuis que je suis arrivé, je ne fais qu’une chose : chercher un hébergement sur Vienne. J’ai envoyé plus de 25 demandes et en ce weekend « Pascal », personne ne répond. Avec la météo peu engageante à nouveau, les prochains jours s’annoncent délicats. Heureusement, et alors que j’allais publier ce billet, la personne qui m’héberge m’a trouvé un plan. Je serais donc les 6 et 7 avril à Vienne chez quelqu’un : ouf !

Voilà deux semaines que j’ai quitté Orléans, et j’ai dépuis, entre autres, suivi la Loire, le Rhin, et le Danube.
J’ai aussi parcouru 1670 km depuis mon départ (mon vélo vient de franchir la barre des 2000 km), et c’est la première fois que j’ai un coup de blues ce soir.
Je pense que la météo, le froid, la fatigue nerveuse, et le fait que cela soit un jour particulier y est pour beaucoup.
Ça va passer en massacrant quelques chats, je pense, ou en jouant au water-polo tout seul.
Demain, je vais sans aucun doute faire pas mal de kilomètres pour tenter de me poser vers Melk en camping sauvage.
A suivre donc…
Allez les photos du jour.

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

Publicités

9 réflexions sur “ JSMF – PASSAU – LINZ ”

  1. Cher Pascal,
    Pour pouvoir cultiver son jardin il me semble qu’il faut ménager sa monture… Tu as besoin d’avancer d’aller à la rencontre de ton périple. Tu avances au rythme de tes pensées. Fais que de temps en temps celles-ci s’apaisent et te laissent te reposer. Comment lâcher prise? Le faut-il vraiment ? Est-ce ce que tu recherches?
    J’imagine la poésies des plumes qui volent autour de ton sommeil agité… Je ne peux m’empêcher de sourire.
    Je te souhaite plein de force et de joie pour la suite de tes aventures

    J'aime

  2. 2000 bravos pour déjà tous ces kms avalés… Happy birthday à votre fils et surtout gardez le moral et cet humour qui est devenu une vraie marque de fabrique de votre périple. .. joyeuses fêtes pascales, vous êtes un peu la star du jour !!

    J'aime

  3. Tu n’as pas emporté de machine à coudre ? Tu me surprend, toi qui est si prévoyant. Bon, on sait que tu ne vas rien lâcher malgré ces jours de moins bien. Sinon, il reste le chocolat…

    J'aime

  4. T’es sérieux quand tu couds dis donc ! Pauvre Pif je t’imagine avec des plumes volant partout autour de toi comme si tu te battais avec une poule ! 🙂 j’avoue, c’est pas bien, mais ca m’a fait rire…
    Allez courage, et prends soin de toi.
    Bise.

    J'aime

  5. Salut mon Squale !
    2000 km, l’Autriche. ..les caps se succedent.
    Les moments de joie et les coups de mou aussi…
    La Vie a 2000% … l’ultra presence…l’ultra conscience. …et surtout l’ultra confiance 😊
    Profite des hauts et des bas.
    On pense a toi.
    lov from the centre
    SOLOMOJU

    J'aime

  6. Yep Ecorcheur de matous,
    TU as raison, 2 3 de ces bestioles en moins sur terre ne changera rien, mais toi, prends ton pied et va y franchement plutôt que massacrer ton duvet !
    OK je débloque, tu es un killer de la route, du défi, pas de la couture et en ce week end Pascal, prends soin de toi Pascal !
    Mes amitiés et félicitations pour les 2000km !
    (\_ /)
    >(‘ . ‘)<
    bonne route
    (") – – (")

    J'aime

  7. HAPPY BIRTHDAY TO YOUR SON !
    2000 km… Dis donc Ned a investi dans un nouveau chapeau?
    Nicolas BOUVIER, que tu as dû lire, qui a voyagé dans conditions plus luxueuses que toi (4 roues, un moteur, en Fiat, et avec un pote) a pourtant décrit ce qu’il appelle « une des plus vieilles règles du monde » : « Le voyage ne vous apprendra rien si vous ne lui laissez pas aussi le droit de vous détruire. Un voyage est comme un naufrage, et ceux dont le bateau n’a pas coulé ne sauront jamais rien de la mer » … « En route, le mieux c’est de se perdre. Lorsqu’on s’égare, les projets font place aux surprises et c’est alors, mais alors seulement que le voyage commence ».
    Des passages obligés?
    Il n’avait rien contre les chats mais les mouches en revanche…: « Une vie entièrement consacrée à leur nuire m’apparaîtrait comme un très beau destin ». Peut-être pourras-tu le comprendre, moi pas !!
    Respect pour la couture !

    J'aime

  8. Salut pascal
    Bon il faut garder le moral, je me met a ta place et je compatis pleinement la situation actuelle avec ton fiston j espère en tout cas le voir en juillet pour qu’ il puisse s amuser avec kenissa
    Bref te voila maintenant a 2000 km d Orléans et quinze jours de route.
    Tu vis un moment unique un défi que tu t ai mis dans la tête et tu vas arrivé c est sur, Tu es un guerrier.
    Pour ma part je serai sur Paris Roubaix et liege bastogne liege pour changer d air et retrouvé mes origines cyclistes et surtout une ambiance hors norme
    Tu y as goûté un peu sur le tour.
    Voila pour les nouvelles j ai du perdre 3grammes et j ai l impression de tracter une caravane.
    Bon courage et bonne route pascal

    J'aime

    1. Cher Pascalou, quand on ne dort que très peu, on se sent vite très mal. Alors demande à ton hôte de ce soir de te mettre un coup de bûche sur la tête afin que tu puisses t’endormir sans cogiter! :p
      Plus sérieusement, ce sont des passages obligés pendant un voyage. Dans ces moments-là, pense à tout ce qui est positif: ton fils, ton fils, ton fils que tu verras bientôt, tous ces pays que tu traverses et que tu n’oublieras jamais, tous ces gens qui t’accueillent et tous ceux qui suivent tes aventures et essayent de t’envoyer un peu de courage par le net.
      Il va faire bientôt beau et plus chaud, les oiseaux chanteront tes coups de pédale et la distance entre ton fils et toi sera de plus en plus courte!
      Courage Pascalou!!! Mille bisous!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s