JSMF – KISBER – DUNAFOLDVAR

Je vais finir par m’y habituer moi à ce temps.
Même si cette nuit, j’ai tout de même eu bien froid, la seule vue du soleil m’a donné une grande énergie.
Mon thé et mes petits gâteaux aussi.

Debout à 6h15, j’ai pris la même route, aussi stressante, que la veille. Encore beaucoup de camions m’ont frôlé, et je n’ai pas pu réellement apprécier le paysage dans la mesure où j’avais les yeux collés sur la ligne blanche – exercice de style des plus périlleux. Aucune bande d’arrêt d’urgence au cas où. Dès que j’ai pu prendre une petit route, je m’y suis précipité. Ce ne fut qu’après la ville de Mor que j’ai fait une pause – bon je vous le dit tout de suite, je crois avoir fait à peu près tous les jeux de mots foireux avec le nom de cette ville.
Je m’y  suis donc posé un petit moment, vous auriez dû la tête de Mor, effrayant ! J’ai eu beau chercher Adèle, personne, pourtant on m’avait dit qu’elle est de Mor Adèle . Voilà, ça c’est fait !

En fait, c’est à Szekesfehervar (beaucoup plus compliqué les jeux de mots non ?) que je me suis posé le plus longtemps à une terrasse d’un café.
Mmm, posé au soleil, j’en ai profité pour écrire. Un régal, vraiment !
S’il n’y avait pas eu ces anglais à côté de moi qui racontaient leurs histoires de relations foireuses, cela aurait été parfait. Du coup, je suis allé gifler la fille et j’ai uriné sur le pantalon du monsieur juste avant de les couvrir d’essence et de lancer une allumette emflammée, comme dans les films – ok, ça me pèse la solitude, vous ne trouvez pas ? Non mais, on s’en cognait de vos histoires, même si 99 % des personnes autour ne comprenaient pas un traitre mot, moi si.

Si la route avait été monotone le matin, celle de l’après-midi fut tout aussi morne…En terme de paysage. J’ai eu le sentiment de traverser le département du Cher aujourd’hui…la partie moche du Cher. En plus, le vent de face que j’ai eu pendant 120 km m’a bien saoulé. J’ai eu le sentiment que ça ne faisait que monter, ce qui fait que je suis actuellement à 5673m d’altitude…Enfin, je crois ! Fuck it !

Arrivé vers 18h à Dunafoldvar (je suis sympa, je vous ai trouvé un nom prononçable), je suis dans un vrai camping.
J’ai même le camping à moi tout seul.
Je suis sur les bords du Danube à nouveau. Il y a une route devant le camping où les jeunes du coin viennent faire des runs (hum, j’adore) ou tout simplement viennent faire un tour, comme tous les jeunes véhiculés aiment le faire. C’est une rue à sens unique, donc quand on arrive au bout, ben on fait irrémédiablement demi-tour.

Avec ce soleil, j’ai pris quelques couleurs qui donnent à ma peau une couleur ambrée du plus bel effet…tant que je garde mes fringues de vélo, car sincèrement, je commence à avoir le bronzage du cyclo, et je commence à être bien sec aussi – j’ai dû perdre 16 kg, enfin je crois, car je ne connais pas la conversion entre les pays de l’Euro et les autres. Ce n’est pas comme ça que je vais pécho de la Hongroise. De toute façon, mon niveau de Hongrois est assez limité, j’ai pu en faire l’expérience hier soir. Aujourd’hui, aucune rencontre, une journée seul.
Mon oreille continue de « bricoler », mais ça ne saigne plus au moins. Mon derrière commence à s’irriter, y’a toujours un truc qui cloche. Pourtant je ne fais que 7h de vélo par jours depuis presque trois semaines. Non, vraiment je ne comprends pas ! 🙂

Demain, je file vers la Serbie.
J’ai été surpris par l’accès gratuit et presque partout de la Wifi ici en Hongrie.
J’ignore si cela sera le cas dans ce prochain pays. En fait, je ne sais pas trop quelle route, je vais prendre pour les prochaines semaines. J’ai bien envie de passer à Belgrade. Ça va être mes devoirs du soir…
Avec la connexion de daube que j’ai ce soir, je tente une seule photo.

image

Publicités

13 réflexions sur “ JSMF – KISBER – DUNAFOLDVAR ”

  1. Salut Pascal
    un réel plaisir de recevoir ta carte! En revanche découvrir que d’autres ont reçu la même carte avec en plus le même texte! Je t’ai traité de mufle effarouche! Ce soir c’est dîné chez Sophie avec le groupe bien sûr je vais te charger pour cette histoire de carte postale! Ton oreille va sûrement beaucoup te chatouiller mais au moins tu connais la cause.
    bon bref je lis tes aventures avec beaucoup d’attention religieusement et je fais un condensé détaillé a kevin qui ensuite note mon résumé de texte et selon la note. ….bref je te laisse imaginer ce qui te plaît!
    Bon je te souhaite beaucoup de courage on est avec toi par la pensée et reviens nous vite.
    bise
    anne sophie

    J'aime

  2. Salut Pascal !
    Toujours un plaisir de suivre ton parcours sur une carte, et de lire ton billet d’humeur quotidien…
    Si tu passes à Belgrade un soir de match de basket à la Pionir arena, c’est mythique !!
    Par contre, les supporters (des fous) sont capables de découper ton vélo (et toi par la même occasion) en rondelles…
    Sinon, comment va ton genou ? Ça à quel goût le chat Hongrois ?
    @ bientôt !

    J'aime

  3. La saison des terrasses de bar s‘est ouverte aussi en France…sans les Anglais, encore un peu précoce dans la saison.
    …Frôlé sur la ligne blanche… tu veux dire que tu as craint que le routier hongrois ne te réserve le sort d’un chat ?
    Hâte de découvrir la suite de ton chemin… to Belgrade or not to Belgrade… Va-t’il falloir changer l’alphabet de notre clavier ? Suspens…

    J'aime

  4. Putain tu es revenue en Beauce en fait ! Tu as fait la photo entre Ronville et la gare…. Sinon merci pour ta carte, elle a réussi à arriver jusqu’au fin fond de la Touraine.

    J'aime

  5. Putain tu es revenue en Beauce en fait ! Tu as fait la photo entre Ronville et la gare…. Sinon merci pour ta carte, elle a réussi à arrivé jusqu’au fin fond de la Touraine.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s