JSMF – KLADOVO- VIDIN

Acte un :
Rien de tel que de se faire une petit prune à 6h45 le matin à jeûn ! C’est, entre autres choses, ce que m’a proposé la dame ce matin alors que je descendais m’installer pour mon petit-déjeuner. Bah oui une prune pour l’énergie hein ! Cet accueil avait été super, royal même ! Sans aucun doute le mieux jusqu’à présent. J’ai décollé de bonne heure et ensuite, j’ai paisiblement roulé (au moins 20 bornes au milieu des odeurs de plastique brûlé : beurk !), laissant à mon corps le temps de se réveiller et de prendre la mesure que j’avais une journée de vélo devant moi. J’ai ainsi roulé, roulé, jusqu’à ce que l’Eurovélo 6 me propose d’éviter une belle ascension. Moi quand on me propose une route évitant une belle ascension, je fonce. Cependant, 3 kilomètres plus loin, je me suis fait arrêter par un type qui m’explique à coups de « grochtka poufpouf kektufémonmek tuveumanjéducha » que la route est coupée. Vraiment ? Coupée ? Mais vous savez moi monsieur, je peux éventuellement porter mon vélo, et passer…Bon, voyant que j’insistais lourdement (et surtout je ne tenais pas à me refaire la route pourrie et l’ascension mortelle), il est allé chercher son téléphone pour me montrer ses photos de nains de jardin tout nus et aussi une belle photo de la route belle et bien coupée… par une coulée de boue digne du film : « Coulée de boue 2 : le retour de l’argile rebelle » avec Harrison Ford et Brigitte Bardot. Du coup, je me suis tapé une autre ascension sur un chemin défoncé avec un dénivelé de malade qui m’a obligé à pousser mon engin à roues (j’ai falli dangereusement tomber à ce propos) sur bien trop longtemps. Je suis actuellement posé à Negotin où je profite de ma longue pause du midi pour regarder un peu mon parcours, regarder mes mails, me reposer, écrire à une terrasse de café (il fait 28°C). Je file vers Vidin en Bulgarovie, Bulgavie, Bulganie, Bulgarie.

Acte deux.
Me voici à Vidin en Bulgalovie, Bulgotie, Bulgarie. Il a fait bien chaud aujourd’hui…Une belle journée d’été. Avant de quitter la Serbie et ses petites vieilles enfoulardées, courbées, tordues, usées par des années de dur labeur à biner dans leurs jardins, j’ai passé la frontière sans encombres et immédiatement, j’ai noté la pauvreté, la misère même à certains endroits. Certes, les maisons sont pourries, mais les routes sont vides, signe que l’essence est un luxe. Vidin n’est pas forcément le plus joli des port de pêche, mais je n’avais pas envie de rouler plus longtemps. Une fois quelques brouzoufs dans la poche, je me suis posé à un bar (où je suis depuis presque deux heures) où après un coca bien frais et une bonne part de Cheesecake, j’ai commencé à poser des questions aux curieux. Le barmen ne m’a pas vraiment éclairé, en revanche, j’ai invité un type curieux, qui regardait mon vélo. S’en est suivi une discussion sur un endroit où dormir. Ainsi, ce soir, ça sera camping sauvage dans le parc du fort de Baba Vida. En attendant, je squatte le café, sa connexion Internet, et ses toilettes où je me suis rincé comme un vagabond. Vraiment, je suis resté un bon moment dans le petit coin pour me rincer à l’eau froide et ôter la crasse. S’essuyer fut plus délicat, je vous laisse imaginer. En sortant, comme j’avais passé un bon moment là dedans, j’ai fait sourire une femme et son mari. Aussitôt, j’ai invité ces derniers à venir voir ce que je faisais…et on s’est mis à discurer en…Espagnol. Bon, je vais terminer ce billet, et aller me poser. J’ai perdu une heure et il est déjà tard. Demain, je file vers Montana…puis ça sera Sofia. Je suis vraiment déçu car comme à Vienne, j’ai envoyé plus de 10 demandes et seulement deux réponses négatives. Comme on m’avait prévenu, les Bulgoviens, Bulgares, ne sont pas supers accueillants et pauvres. En plus, il semblerait que les villages soient vides…Ceux traverser m’ont fait penser à un mauvais film : « Zombie Land 4 : le retour de l’enfant roi » avec Jean Gabin et Zidane. Allez, je vous laisser. A plus tard, j’espère, ce soir, je dors au fort de Baba vida…dingue non ?
Bon pas de relecture, je tente les photos…

image

image

image

image

image

Publicités

7 réflexions sur “ JSMF – KLADOVO- VIDIN ”

  1. eh pascal la barbe pousse bien, tu as oublier le rasoir, attention qu’ elle ne se prenne pas dans le pédalier quand tu auras la tete dans le guidon
    bonne route

    J'aime

  2. Great job Pascal keeping us posted. I feel I am right with you.
    I have also shared some of your stories with my colleagues (stop the jokes… I cant translate them… hahaha)… they all want the blog link but French blog will not work though… dont you have time to do one in English and Spanish??? :))
    Anyway, keep it up! It is absolutely unbelievable what you are accomplishing…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s