JSMF – Tabriz 2

J’avais le choix: sauter sur mon vélo et filer en centre-ville ou bien prendre les transports en commun. La circulation étant réellement stressante, j’ai opté pour le bus. Le bus oui comment prendre le bus? Trouver le bon bus, la bonne ligne, et le bon arrêt aussi. Je suis arrivé à la station et le guichetier n’a bien entendu pas compris que ce que je voulais, ni pourquoi j’étais le seul torse-nu avec peint : « Pour une Indre libre et indépendante » – finalement l’arrivée d’un lycéen m’a permis de prendre le bus, et d’avoir un guide (au même titre qu’une invitation chez lui  – poliment refusée ) pour filer au bazar. Prendre un bus bondé ( j’ai failli monter avec les femmes moi ! ) et quand il fait chaud fut un réel « plaisir » olfactif. Une fois dans le bazar, j’ai traîné, marché, arpenté les venelles au gré de mes envies. Rien à voir avec celui d’Istanbul, il s’agit du plus grand bazar couvert au monde, juste devant le superU de Châteauroux. Ensuite je me suis posé . J’adore ça me poser (je l’ai déjà dit je crois) et regarder les gens vaquer à leurs occupations diverses. Je ne sais pas ce que les gens font, mais ils ont tous l’air hyper occupé. Bon y’a aussi pas mal de gens posés tout comme moi à…glander.  C’est vrai aussi que ça grouille de partout et traverser les rues relève d’une tentative de suicide. Il faut y aller au culot et espérer que les conducteurs vous autorisent à passer ! C’est assez déstabilisant au début, mais après avoir été percuté 12 fois, s’être fait rouler dessus une vingtaine de fois, on en devient un expert, un vrai matador. Sinon, je n’ai pas fait QUE glandouiller, j’ai fait des trucs culturels comme:  manger un truc à vendeur ambulant, visiter la mosquée bleue, traîner autour de la mosquée Ark Alishah, visité le musée d’art d’Azerbadjian (avec une expo de l’artiste Ahad Hosseini), et marcher, marcher, et encore marcher. Je savais qu’un autre cyclo arrivait au parc et j’ai attendu qu’il arrive en me goinfrant de fruits sec – Quelle surprise de le voir arriver avec à ses pieds des…sabots ! Oui oui des sabots ! Un hollandais en sabots en bois…original ! Bref on a tout de suite sympathisé, échangeant nos expériences de cyclonomades avant que notre guide depuis mon arrivée à Tabriz ne nous conduise (encore en bus) jusqu’à une maison à thé typique ! C’est là que j’ai découvert que le pouce levé signifiait la même chose que le doigt d’honneur ! Super ! Bref la soirée fut sympa et chargée – sur ce je vous laisse car orages ce soir et il est tard et demain je bouge en direction Miyaneh où je devrais arriver dans deux jours…normalement !

Publicités

5 réflexions sur “ JSMF – Tabriz 2 ”

  1. allons bon, t’as décidé de payer de ton corps pour alphabétiser la population? c’est payer cher, non? après tout
    pouce…toi qui disais aimer parler avec les mains, en fait tu t’y prenais comme un pied? fichus codes culturels ! comme quoi, tout s’apprend, tout ça prend du temps.
    J’ai appris ce soir que Mickael Jordan a loupé 26 tirs directs décisifs dans sa carrière alors que l’équipe lui faisait confiance. Comme quoi
    Tout ça pour dire allez bon vent, tout’ voile dehors matador !
    Gare aux bus et abus de fruits sec

    J'aime

      1. Que du bonheur !
        souviens toi : le progrès d’une civilisation se mesure à sa capacité de protéger la Vie : pas plus pas moins de 120 dans les descentes !

        J'aime

  2. bonjour,mzeme si c est 1 cliché tu nous donneras ton avis sur le café et les chiottes ….Je tenais aussi à te dire que tu te sera fais 1 ennemi durant ton voyage ,mon binome au travail à qui je fais lire tes post et qui est tres attaché à sa ville natal ………..Chateauroux !!!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s