JSMF – Shiraz 2

Merci à un de mes meilleurs ami, j’ai un hébergement pour Dubaï. 

5h, c’est à cette heure matinale que je suis sorti de ma couche pour accompagner mon jeune couple pour un entraînement avec leur coach de 24 ans – le meilleur coureur de l’Iran avec record à 64′ au semi ( les connaisseurs apprécieront) – entraîné par un kenyan il vise 2h11 au marathon dans quelques mois en Allemagne et espère se qualifier pour les JO. Il s’entraîne 3 fois par jours (Gulp!) c’est son « métier » puisque le gouvernement s’occupe de lui apparement. Il a un logement de fonction au stade d’athlétisme. Ainsi je me suis retrouvé dans la montagne avec eux alors que le soleil se levait à peine. Je les ai juste regardé faire un footing et quelques lignes droite. Unique et magique ! Je me serais bien joint à eux, mais n’ayant pas couru depuis 3 mois, reprendre dans des côtes sous une température de 28 C, en pantalon, et à plus de 1500m aurait été une pure folie que mon corps n’aurait pas accepté. Et vous savez que mon corps en ce moment…

Bon c’est vrai que depuis le début de mon voyage quand on me demande quel est mon métier, je dis : « coach ». Ça m’a permit d’attirer la curiosité de nombreuses personnes, on m’a demandé très très souvent des conseils pour perdre du poids ou avoir une ligne comme la mienne à 46,5 ans. Je suis bien entendu coach de rien du tout ! 

Pour cette première journée à Shiraz j’ai: erré dans le bazar (j’adore ça moi errer dans les bazars), roulé dans la chaleur, chu comme un con en descendant de la montagne me fracassant le derrière bien comme il faut et posant la main sur des chardons en tentant d’éviter le pire (la mort par noyade). J’ai aussi perdu mon trépied pour appareil photo: fini les photos en sautant.  J’ai traîné dans les ruelles (j’ai failli me faire percuter bien comme il faut, il s’en ai fallu d’un…cheveux que moi aussi j’ai mon mausolée ici), visité aussi quelques sites, je me suis posé dans des jardins et parc pour réfléchir sur ce voyage, et mon futur. 

J’y pense beaucoup à mon futur, et c’est mal, je sais !

Pendant mes errances, je suis notamment tombé sur « Aramgah-e-Shah-e-Cherag », un mausolée époustouflant ! Unique avec ses millions de miroirs, d’autant plus que je suis tombé dessus « par hasard ». Bon, il a fallu, comme tous les étrangers que je me tape un guide, car normalement les non-musulmans ne sont pas autorisés à l’intérieur du mausolée. Moi si ! Ça doit être ma barbe, bon sang que j’entends souvent que je ressemble à un mollah, ou bien que fais partie de l’état islamique – je ne parle pas perse ou farsi (sauf toujours avec les petites électrodes où vous savez), mais je commence à saisir quelques mots dont DAESH ! 

Dans trois jours, je vais chez le barbier pour retrouver ma jeunesse !

Le programme pour demain est de filer en taxi vers Persepolis. C’est à 1h30 apparement et ça vaut son pesant de figues séchées. 

Je vous raconterai puisque pour les photos c’est toujours mort. 

Publicités

26 réflexions sur “ JSMF – Shiraz 2 ”

  1. Salut Pascal, j’espère que de ce voyage à « double sens » que tu vas trouver des réponses à tes questions. Avenir, relativité, les sujets sont compliqués… Tes récits moins sportifs sont devenus plus philosophiques (effet mois de juin ? lol). Profite bien des dernières journées en Iran.

    J'aime

      1. ah celui-là…sacré verbe, oui, central et essentiel !
        Dans la foulée de David, je te conseille de reposer ta tête, nul besoin de s’en préoccuper, il s’accorde à tous les temps et tous les genres !
        Sandrine, live from France

        J'aime

      2. Malgré le titre de son oeuvre magistrale, Pascal a donné priorité a un autre organe que la tête. Le suivre ? Je fais le pari que tu peux tout autant te décérébrer ! Repose toi bien, corps et tête.

        J'aime

      3. pfffff je veux bien croire qu’aucune activité extérieure ne soit envisageable à ces ardentes températures ! tu bénéficies de l’air climatisé dans l’appartement je crois me souvenir, c’est déjà ça ! et tellement moins bruyant que le ventilo ! grand luxe ! j’espère simplement qu’il est bien réglé, que tu n’attrapes pas une angine… un comble !

        J'aime

      4. 28°C climatisés à l’intérieur ? bigre…
        pas de piscine couverte à Shiraz?
        ni hammam? recommandé aux sportifs de haut niveau ( j’en connais un rayon dans ce domaine, crois-moi!)
        Je ne te recommande pas le sauna en revanche, serait déplacé !
        il doit y avoir une vie nocturne intense, non?

        J'aime

      5. ERRATUM HAMMAM ( pourvu qu’il ne soit pas trop tard !) : éviter de s’être rasé le jour même, peut créer des irritations !!!

        J'aime

  2. Tu sais qu’on parle de toi jusqu’au stade de Grandmont ! Aujourd’hui, la vieille team du CJF était présente, il manquait que toi pour faire un 4 x 800 m en 12′

    J'aime

  3. QUOI !!!!!!???????????!!!!!!!!!!!! . Quelqu’un t’a proposé de courir et tu as refusé. Effectivement, tu es en piteux état.
    Essaie de te refaire une santé et de prendre un peu de gras car ici il neige dru (enfin, je crois car ca fait 4 mois que je ne suis pas sorti)

    J'aime

  4. Salut Pascal,
    Pour ton avenir, j’ai quelques pistes :
    – Mannequin chez Gillette
    – Sosie de Billy Gibbons, guitariste de ZZ Top
    – Acteur dans l’adaptation cinématographique de Capitaine Caverne
    – Père Noel en CDD
    Qu’en penses-tu ?
    Plein de bonnes choses pour la suite et merci encore de nous faire partager ton périple.

    J'aime

  5. Salut Coach de rien du tout !
    Bonne nouvelle pour ton hébergement à venir, bien heureuse de voir que la fin de ton séjour se clarifie et se simplifie ! Cela va nécessairement contribuer à te détendre j’imagine…Adieu les crampes !
    Merci pour le partage de la visite et le zoom sur les grandioses dimensions de l’architecture funéraire shirazienne ! Heureux hasard des errances urbaines articulé à la chance rare d’avoir été autorisé à pénétrer ce temple-tombeau, veinard (je sais, je sais, c’est mal d’envier !)
    « Époustouflant » dis-tu, on est loin de nos cairns bretons, c’est vrai ! Cela fait miroir en moi : je prends conscience que notre civilisation, assez paradoxalement, n’a pas accordé tant de poids aux tombeaux individuels des hommes royaux et/ou religieux (y a bien les Invalides avec leur coupole dorée…en même temps pas sûre que Napoléon ait anticipé d’y demeurer, son corps a été déplacé après coup je crois… au passage, il mesurait 168 cm, considéré de taille correcte pour son époque… relativité quand tu nous tiens !).
    La simplicité jusque dans la mort, vertu de l’artiste ? le tombeau de Jacques Prévert… un modèle en soi… quand on ne craint pas la pluie et le vent… les roses n’en sont que plus épanouies et les courants époustouflants en contre bas !
    Que dire du sobre et saisissant carré de pelouse verte de la demeure éternelle de Ronsard ?!
    Le pompon (Popeye ?) revient à l’enterrement de 3e classe de Mozart… dans une fausse commune et pas un seul arbre dans le cimetière !
    Un doute…Ta barbe… une clé ? t’es sûr de vouloir la raser ?
    PS : …Le « rien du tout »… n’est-ce pas quelque chose au final ?… …c’est un peu sec comme chute, désolée !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s